Grand Veymont

Concert : samedi 5 mai 2018 à 21h à la Fonderie Kugler

Entrée : CHF 5.-

Au départ il y a de longues improvisations avec pour seules contraintes le nombre de mains disponibles et une installation d'orgues et de synthétiseurs.
Les compositions de Grand Veymont étalent, goupillent et superposent des mélodies exotico-médiévales sur lit de rythmiques krautrock, valse ou tango...

Grand Veymont : Josselin Varengo et Béatrice Morel Journel.

Nés au pied du Vercors et désormais installés entre Lyon et la Drôme des collines, Béatrice Morel Journel et Josselin Varengo oeuvrent au sein de multiples projets depuis des années (Gloria, Slow Joe & The Ginger Accident, Baby B, Tara King Th, Deborah Kant ou même Aquaserge), mais c’est sous le nom de Grand Veymont, le plus haut sommet du Vercors, qu’ils décident en 2016 de former un duo et de poser les bases d’un projet resserré autour de leurs deux visions. Tout est souvent question de territoire, celui où on naît, celui où on vit, celui qu’on quitte, celui qu’on traverse, celui qu’on aperçoit ou celui qu’on veut atteindre. Grand Veymont comme une mythologie personnelle, un écho, un mont à gravir. Leurs grands parents ayant été résistants dans le Vercors, l’imaginaire est fécond, une cartographie s’impose, intime, et le territoire devient terrain de jeux. Loin des cadres, des obligations, en duo, ils se recentrent sur leurs aspirations et ajustent leur mire. L’envie d’une écriture libérée et flottante apparaît et leurs premières tentatives s’avèrent enthousiasmantes.

Grand Veymont se développe autour d’un dispositif simple et laisse place aux surprises, au jeu : des orgues vintage, une batterie minimale, une boîte à rythme, une flûte et deux voix. Tout né d’improvisations et d’une maitrise assez vertigineuse. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si, après un premier EP paru à l’automne 2016, leur nouveau disque (qui paraitra le 16 février 2018 chez Objet Disque) se nomme « Route du vertige ». En 4 chansons long format, la bascule est incessante entre les paysages de premier plan et l’horizon. Tout est fascinant, les détails comme les zones de flou. Suivre Grand Veymont, c’est accepter de quitter un territoire connu pour un autre, moins balisé, où le temps s’étire, les motifs s’empilent, les mélodies s’imbriquent, où tout bascule en permanence.

Leur musique pourrait nous évoquer le versant expérimental de Stereolab, ou de la musique sérielle pervertie par un panthéon pop et des vapeurs abstraites, à ce que pourrait être le kraut si le plateau du Vercors apparaissait sur la cartographie des musiques contemporaines à tête chercheuse… Pas de systématisme donc, simplement des chansons en français traversées par des humeurs, des envies, des fulgurances. Un beau programme.

Rémy Poncet (Objet Disque)

Label : http://objetdisque.org/grand-veymont-route-du-vertige/
Bandcamp :https://grandveymont.bandcamp.com/album/route-du-vertige
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/grandveymont/

Concert de l’Ensemble Contrechamps
Dimanche 29 avril 2018 à 17h00
Ouverture des portes à 16h15
Fonderie Kugler, Genève

James Tenney In a large, open space (1994)
Javier Muñoz Bravo The Fury of Nature pour quatuor à cordes et électronique (création) (2018)
Johannes Schöllhorn rota pour clarinette contrebasse et quatuor à cordes (2008)
Alan Hilario slap Schlag, Klaps + stick Stock pour quatre percussions (2010-2013) Contrechamps & Eklekto Improvisation mécanisée pour neuf musiciens
György Ligeti Poème Symphonique pour 100 métronomes (1962)

Solistes de l’Ensemble Contrechamps
Eklekto
C’est un plaisir à chaque fois renouvelé d’imaginer avec le collectif de percussions Eklekto un nouveau programme mêlant les forces de nos deux ensembles. Source d’inspiration supplémentaire, le fait d’être accueilli par la Fonderie Kugler amplifie encore les possibilités de relation entre public et musiciens. Ce concert correspond également au vœu de renouer avec les « ateliers Contrechamps » d’antan, rencontres qui permettaient aux jeunes compositrices et compositeurs de la HEM de Genève de voir jouer leurs œuvres fraîchement composées par des musiciens professionnels. Ces œuvres sont désormais mêlées – dans cette nouvelle formule – au sein de programmes comportant des pièces de compositeurs déjà entrés dans l’histoire, ou en passe de l’être. Aux côtés des désormais classiques In a large, open space de James Tenney et Poème Symphonique de György Ligeti, des œuvres récentes de Johannes Schöllhorn et d’Alan Hilario définiront le cadre instrumental d’une improvisation rassemblant les musiciens des deux ensembles.

En coproduction avec Eklekto

En collaboration avec la classe de composition et le Centre de musique électroacoustique de la Haute école de musique de Genève
En collaboration avec la Fonderie Kugler
Concert enregistré par Espace 2

slap stick.jpg

 

L’amour à la maison de Yannis La Macchia.
Concert scénographié de l’Ensemble Batida sur les partitions dessinées par le collectif Hécatombe.

Oblikvaj.
fonderie kugler 
12 & 13 avril 2018, 21h

Oblikvaj, « obliques » en espéranto, bouleverse le processus créatif habituel en proposant aux musiciens de l’Ensemble Batida de faire un pas vers la bande dessinée et aux dessinateurs du collectif Hécatombe de s’immerger dans le domaine du son. De cette collaboration est née une série de cinq partitions graphiques. L’Ensemble Batida, avec un mélange d’objets acoustiques et de sonorités électroniques, en a pris possession, le temps d’une résidence à la Fonderie Kugler, pour nous offrir cinq interprétations-compositions pleines de verve et de malice, une véritable hydre à cinq têtes.

Musiciens Alexandra Bellon — magnet rythm, percussions, objets, voix // Anne Briset — cithare, percussions, objets, voix // Jeanne Larrouturou — platine vinyle, thérémine, objets, voix //Viva Sanchez-Morand — synthétiseur, basse, objets, voix // Raphaël Krajka — synthétiseurs, voix

Ingénieur du son David Poissonnier
Costumes Florencia Soerensen

#1 Cacuages, Barbara Meuli
#2 L´amour à la maison, Yannis La Macchia
#3 Ether Strips, Antoine Fischer
#4 Last Minute Shodo, Thomas Perrodin
#5 Vingt-deux plongées profondes, Aude Barrio

VERNISSAGE2 flyer kugler 2 PRINT 2

Samedi 21 avril 2018 20h30

Fonderie Kugler

La Fonderie Kugler se transforme une fois de plus en laboratoire d’expérimentation artistique. Pendant sa résidence, l’Ensemble Vortex y développe son projet Double, dont le Leitmotiv est le miroir. La musique dialogue avec la vidéo, la performance, le théâtre musical et l’électronique en temps réel. La soirée finira dansante avec DJ Mucha Muchacha et ses musiques obscures du monde.

Fernando Garnero Intelude pour guitare électrique (2015)
Jessie Marino Rot Blau I for two identical performers, modified gloves, lights, cups and mouth lamps (2009)
Panayiotis Kokoras Soundboarding pour flûte à bec, guitare et électronique (2008)
Alberto Bernal Impossible Translations #3b pour percussion et vidéo (2011)
Evan Gardner High Fidelio pour ensemble (création)
Natacha Diels Nystagmus pour 2 performeurs, 2 voix, vidéo et électronique (2011/12)
Natacha Diels Self-Portrait vidéo (2016)

Ensemble Vortex : Anne Gillot, Rada Hadjikostova-Schleuter, Patrick Schleuter, Aurélien Ferrette, Jocelyne Rudasigwa, Mauricio Carrasco, Maximilien Dazas, Arturo Corrales, Fernando Garnero, John Menoud, Daniel Zea

Fonderie Kugler, 4 bis Rue de la Truite, Genève _ plein tarif 18.- chômeurs/AVS 10.- étudiants 5.-

Double image

daze and purple

Fête de lancement du Bi-Mensuel de la generation Re-Belle et Jeune&Junky.
Décathlon de Performances, Guurlzine, Music et Mode & Beauté.

DJ7 : MIGHTY Maïté Chéniere https://soundcloud.com/mightyshantay
NINA NANA Nina Nana http://gds.fm/artist/nina-nana
FALL Adrien Fall https://soundcloud.com/adrien-fall

PERFORMANCES :

BALLKANIKA TRAUMA Sebek Krvqa
JAJA JADORE Yannick Ono
DRUE ZILA Edouard Cabrera
AMBER LAGRAGE Hugo Marinoni / Hugo Marinoni
MOON CHILD Sonsay Lorvan Moon
FRIDA NIPPLES Beatriz Anguita
JOEL VON FRANKREICH Joel Defrance
ROSE BOUQUET Rose Shiitake Bucket
OLYMPIA Chloe McSorley
ANNA LIZGOOG Noah Kim Voumard

 

Une vraie soirée funky à la Fonderie Kugler 

Samedi 24 mars 2018 !

funky night WEB

Vous avez dit Funky?!….dans « Funky » …..il y’a FUN….. 
et puis il y a qui?…. ….mais il y a vous TOUS bien sûr!!… 

…Quoi de mieux pour fêter allègrement l’arrivée du printemps 
que du groove pur jus, distillé soigneusement par nos DJ’s ...
avec une sélection de raretés qui feront remuer comme jamais 
tous les popotins jusqu’au petit matin!…

Entrée : CHF 10,--- ( libre jusqu'à minuit...)
(-50% de rabais pour les gens au Dress-Code « fUnK »)

au Menu :

DJ Alex B Good (Soul, Rn’B, Early Funk)

DJ Egon (Rare Groove, Black Disco)

DJ Big T (Soul-Funk, Early Hip-Hop)

DJ Hippo (Nu-Funk, Acid Jazz)

Free your ass and your mind will follow!……


FuNkY nIGhT Samedi 24 mars 2018 de 23.00 à 05.00
Fonderie Kugler 19. av. de la Jonction ( ...à pied ou de bus svp)

 


visuel archipel

Mardi 20 mars 2018 à 19h

Concert pédagogique — durée 1h — Entrée libre

FESTIVAL ARCHIPEL 

Fonderie Kugler – 19 avenue de la Jonction – 1205 Genève – www.usinekugler.ch

Les élèves de la Confédération des écoles genevoises de musique préparent une exécution de Tierkreis de Karlheinz Stockhausen, douze mélodies symbolisant les signes du Zodiac. Karlheinz Stockhausen (Allemagne, 1928-2007) Tierkreis douze mélodies des constellations, pour un instrument mélodique ou harmonique 1974-1975 - 27'

Elèves de la Confédération des écoles genevoise de musique :

Raphaelle Lambert, Dany-Léna Meyer, Viviane Tinner (flûtes), Carlos Barbanoj, Jean-Baptiste Drennan, Luca Gios (hautbois), Benoît Wisard (percussion), Élisa Aebi, Hélène Bianchi, Éloïse Cart, Pauline Émery, Benjamin Poilane (harpe), Morgane Berset, Noémi Haenggeli (accordéon), Noura Abbas (violon), Yann Alhadeff, Raphaël Belfiore, Ezequiel Cappellano, Varoujan Cheterian (électro-acoustique) Danseurs: Ines Alamartine, Laurie Curioso Andrade, Alice Da Costa Faro, Inna Damacena Santos, Eléonore Deryckere, Luisa Marques, Clémentine Macotto, Lana Vignola, Géraldine Zivy, Miwa Beauville-Hayakawa, Helen Fung, Anna Kuk, Lina Wrzosowski, Zoé Mikovic, Diane Blaser Professeurs: Philippe Regana, Gaëlle Poirier, Blandine Pigaglio, Sarah van Cornewal, Koko Taylor, Elodie Virot, Florian Feyer, Rada Hadjikostova, Nicolas Sordet

Coproduction Confédération des écoles genevoises de musique, Conservatoire populaire de musique, danse, théâtre, et Centre de Musique Contemporaine.

Avec

Sharon Kivland / Kiki Pavlikiani / Eleni Damopoulou / Evi Damianaki / Sara Riesenmey

Vernissage jeudi 8 février de 18h à 21h avec une visite commentée à 19h

Fonderie Kugler 09 - 25 février 2018, ouverture du mercredi au dimanche 14h - 19h

Atelier pour enfants (6 - 12 ans) Samedi 17.02 14h - 16h sur inscriptions à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Visites commentées Jeudi 08.02 19h - 19h30 + Dimanche 18.02 16h - 16h30 avec goûter
Performance de la comédienne Joséphine Struba Dimanche 25.02 15h - 15h30 avec goûter

Rhinoceral Words 2 
Entre signe et symbole, le mot comme outil principal de la penséeet se voit parfois manipulé, vidé de son sens au point que l’on ne sait plus ce qui est dit. 

"Le mot n'a pas vraiment le pouvoir de rendre la chose solide, palpable", et pourtant, "le mot découpe, souligne, porte à la "claire" connaissance une notion à la fois simplifiée et opérationnelle ou, sans aucun doute, opérationnelle parce que simplifiée." Entre les mots et les choses s'interpose toujours cette intentionnalité ou ce vecteur qui tend à désigner; mais que désigne-t-il? Que dévoile ou masque le mot qui tend vers la chose désignée? Cette exposition réunissant cinq artistes venus de différentes régions européennes souhaite ouvrir un dialogue au sujet du sens des mots - à ce "langage oublié, qui dépasse les mots, même lorsqu'il s'en sert".

TempleOfDisbelief 2

Concert performance
Fonderie KUGLER
Vendredi 2 et samedi 3 février 2018 à 20h
25CHF / 15CHF réd.

Elisabeth de Merode présente Redwoods, un spectacle mêlant vidéo, musique et performance. Cette création est une ode à la nature et à sa façon si particulière de nous toucher... 

À quand remonte la dernière fois que vous avez vraiment vu un arbre? L'avez-vous touché? Savez-vous quelle taille ou quel âge cet arbre peut atteindre? Redwoods est une invitation à plonger dans le monde de la nature, pur, magique, ressourçant. Ce spectacle musical explore la relation entre la nature et les êtres humains, afin de mettre en valeur l'émerveillement, la contemplation mais aussi les complications d'une relation d'interdépendance et les solutions pour le développement d'une pensée écologique. Quelques brèves incursions de l’ingénieur forestier Ernst Zuercher viennent s’insérer au spectacle, afin de nous orienter dans cette performance envoûtante, au contenu parfois biographique. 

Redwoods 7

Le texte final est un poème dédié à Elisabeth de Merode, écrit et récité par son père Bertrand de Merode. Il a été enregistré sur une cassette, retrouvée seulement après la mort de son auteur. Ce poème devient un symbole du lien avec tout ce que nous avons aimé et tout ce dont nous sommes faits. A la manière des sequoias géants (les «redwoods») qui sont les plus grands êtres du monde et qui tiennent debout grâce à leurs systèmes racinaires interconnectés, nous sommes faits par nos racines et par nos liens avec les autres. Source d’inspiration, le redwood a été choisi comme totem du spectacle. 

Pour ce projet, la flûtiste belge Elisabeth de Merode, fondatrice de la compagnie Bis !! s’est entourée d'un groupe d'artistes internationaux : la composition pluridisciplinaire est structurée par la musique du compositeur italien Salvatore Sciarrino et son Opera per Flauto à partir duquel Elisabeth de Merode a sélectionné quelques œuvres. Le compositeur suisse Denis Schuler a également créé pour ce projet des morceaux inspirés par la musique de Sciarrino. La metteuse en scène et vidéaste Letizia Renzini a transformé cette musique unique dans une dramaturgie liant musique, vidéo, sons et des gestes qui vont soutenir l'intention musicale d’Elisabeth de Merode. La vidéo contient entre autres deux interventions de la performeuse Anne Rochat.

Contact presse : 
Elisabeth de Merode, T. 077.482.62.20, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (elisabethdemerode.com)

 

REDWOODS FLYER ok web

Redwoods 3

Redwoods 5

NEW YEAR // GENEVEGAS // USINE KUGLER
Don't miss the Drag Queens' performance of the year !!!

Commencez l'année sous une bonne étoile avec les corps célestes les plus bêtes du ZOOdiaque. 

L’exercice paradoxale de l’astrologie veut lire le futur dans les phares du passé d'étoiles qui pour certaines sont déjà mortes mais restent sous nos cieux, vivantes à nos yeux. 
C’est donc dans un soucis d’exactitude astronomique puisque l’expansion de l’univers s’accélérant et la précession des équinoxes exigeant un remaniement complet de l’astrologie traditionnelle, que GENEVEGAS se propose de créer une toute nouvelle cosmogonie astrale tout autant que bestiale choisis parmi les étoiles montantes, les superstars et autres trou noirs de la scène queer locale et internationale ! 

Dès 22h Nina Nana

23h LIVE de Parsifal satyre métamorphe Parsifal Marin

23h55 Décompte de minuit avec la team Genevegas et la Fonderie

00h30 Performances, live, scène. Nos étoiles à nous sont bien vivantes, Oubliez donc les ennuyeux animaux du Zodiaque et faîtes place au DRAGs queens du ZOOdiaque.

????MOON (constellation de la trytonne alien née) JANVIER
????Ballkanika Trauma (trou noir) FEVRIER
????Nana (nébuleuse des Hystéries) MARS
????Jaja Jadore ( constellation de l’UNIPORN) AVRIL

????Parsifal satyre métamorphe (nébuleuse du centaure) MAI
????Grise matière (énergie noire) JUIN
⭐️Evalyn Eatdith (SuperNova) JUILLET
????Drue Zila (naine blanche) AOÛT
????Frida Nipples (Big -gang- Bang) SEPTEMBRE
☄Amber Le Phénix de ses garces (comète) OCTOBRE
????Rose Bouquet (Étoile de Venus) NOVEMBRE
????????Maxanax (Cagole cosmique) DECEMBRE

 

TEAM VEGAS

ZOO DIAC